Imprimer cet article Imprimer cet article

Comment préparer la cuisine pour Pessa’h – Guide pratique

préparer la cuisine pour pessah - cachériser

Temps estimé pour la lecture de cet article : 23 min

Il est écrit dans la Torah: "Toutefois, l'or, l'argent, le cuivre, le fer, l'étain et le plomb, toute chose qui pendant son emploi est passé par le feu, passera par le feu et toute chose qui n'est pas passé par le feu, passera par l'eau"   (Nombres 31, 22) . Il est donc écrit clairement que pour purifier des ustensiles de cuisine afin de les rendre purs (cachère), il faut les faire passer ou bien par le feu ou bien par l'eau.

Ce processus sert pour rendre cachère des ustensiles qui ne l'étaient pas et aussi pour rendre cachèr  le-Pessa'h, c'est à dire cachère pour la fête de Pessa'h, des ustensiles dont on s'est servi pendant l'année en cuisant et en consommant du 'hametz (du pain et tout ce qui provient du blé, de l'orge, de l'épeautre, du seigle, et de l'avoine).

Règle Générale

La règle générale de cachérisation des ustensiles est très simple. Pour être débarrassé des résidus de l'aliment qu'il a absorbés, l'ustensile doit les rejeter de la même façon qu'il les a absorbés (Québol'o cakh polto).

Nous avons à considérer plusieurs cas: quand l'ustensile était en  rapport avec l'aliment par l'intermédiaire du feu, de l'eau bouillante, de l'eau chaude pas bouillante (assiettes, verres), par une grande chaleur (cocotte minute), en le conservant à froid plus que 24 heures de suite.

Pour tous les ustensiles de toutes sortes de matières qui ont servi pour cuire ou servir du 'hametz et dont on n'a pas l'usage pendant Pessa'h, il suffit de bien les nettoyer et de les ranger dans un endroit fermé hors de portée.

Si l'on veut cependant se servir pendant la fête de ces ustensiles, il faut alors les cachériser si cela est possible, car le 'hamets absorbé à l'intérieur de ces ustensiles, doit être rejeté ou éliminé grâce au processus de cachérisation.

Ustensiles qui ne peuvent pas être cachérisés.

Toutefois il faut savoir que certains ustensiles ne peuvent pas être cachérisés ou sont difficilement cachérisables.

1-      Les ustensiles faits en terre (généralement terre cuite, argile,  porcelaine ou céramique) même s'ils sont recouverts par une couche de verre ou d'émail etc.

2-      Les ustensiles qui doivent être passés au feu, quand il y a des risques qu'ils s'endommagent au contact du feu (casseroles, moules à gâteaux et poêles Tefal).

3-      Les appareils électriques qui ont servi pour griller du pain grille-pain, toasters.

4-     Tous les ustensiles que l'on n'arrive pas à nettoyer correctement (cela comprend tout ce qui sert à travailler la pâte: casseroles, assiettes, couverts).

5-     Tous les ustensiles en verre, les Ashkenazim ne peuvent pas les cachériser. Les Sepharadim peuvent les utiliser après les avoir bien nettoyés.

6-     Les ustensiles en bois en pierre ou en ivoire qui ont servi à des aliments 'hametz dans lesquels il y a des fentes ou des incrustations et qui ne sont pas nettoyables intégralement.

7- Il est d'usage de ne pas se servir du tout pendant Pessa'h des ustensiles et même des nappes qui ont servi à faire la pâte du pain ou des gâteaux.

8-    Des couteaux dont le manche et la lame sont séparés et attachés par des vis, qui sont très difficilement nettoyables (il s'agit de couteaux qui servent pour manger, et pas de couteaux à viande ou à fruit).

9-    Les bouteilles ou récipients  en verre dans lesquels on a entreposé des alcools à base de 'hamets, les Ashkenazim doivent les tremper dans l'eau durant 72 heures (3 fois 24 heures en changeant l'eau tous les 24 h), mais les Sépharadim peuvent les cachériser par un lavage et nettoyage minutieux.

Tous ces ustensiles devront être nettoyés de toute trace de 'hamets, et rangés dans un lieu hors de portée, pendant toute la fête de Pessa'h.

 

Ustensiles qui peuvent être cachérisés

Tous les ustensiles qui sont composés des matières suivantes sont cachérisables à condition d'avoir été nettoyés minutieusement.

Les ustensiles en or, argent, cuivre, fer, étain, plomb, acier, nérostat, bois, aluminium, pierre, sont cachérisables.

 

Modes de cachérisation

Suivant la règle énoncée précédemment, le mode de cachérisation dépendra de la manière dont le 'hamets a été absorbé à l'intérieur du contenant.

 

1)              Si l'absorbtion s'est faite au moyen d'un liquide bouillant, le contenant devra être trempé dans un récipient d'eau bouillante. Le procédé se nomme hag'hala.

2)              Si l'absorbtion s'est faite au moyen du contact au feu direct, l'ustensile devra être passé au feu et rougi par la flamme. Le procédé se nomme liboun.

3)              Si le contenant était au contact du 'hamets à froid, sans y demeurer plus de 24 h, un lavage et nettoyage minutieux sont suffisants pour pouvoir les utiliser pendant Pessa'h. Exception faite pour un contenu à base de piquant ou de salé entreposé pendant plus de dix huit minutes, auquel cas un trempage dans l'eau pendant trois fois 24 heures est nécessaire.

 

La date de la cachérisation

Il est conseillé de procéder au processus de cachérisation quelques jours avant la fête. La veille de Pessah après la 4ème heure de la journée et pendant la fête on ne peut plus cachériser des ustensiles que l'on a utilisés durant l'année.

Il est recommandé que soit présente, lors de la cachérisation, une autorité rabbinique afin de veiller que tout se passe dans les règles de la halakha.

 

Les processus de cachérisation

Tous les ustensiles qui ont servi pendant l'année et dont on veut se servir pour Pessah doivent passer un processus de cachérisation parfois même ceux qui n'ont servi qu'à froid.

 

1) Le trempage dans l'eau bouillante.

Dans le cas où il faut tremper les ustensiles dans l'eau bouillante, il faut préalablement bien les nettoyer et s'abstenir pendant 24 heures de s'en servir.

Le récipient dans lequel on fait bouillir l'eau, ne doit pas servir non plus pendant les 24 heures qui précèdent la cachérisation.

Les manches des récipients, on doit les demonter aussi et les tremper dans l'eau bouillante. S'il est difficile de les nettoyer parfaitement, il vaut mieux ne pas s'en servir pendant Pessahl.

L'eau qui sert à la cachérisation doit être constamment en ébullition  et les

ustensiles ne doivent être mis dans l'eau que lorsqu' apparaissent à la surface de l'eau, des bulles de vapeur.

Si l'ustensile à cachériser est de grande capacité, on peut le tremper en deux temps, en faisant bien attention que toutes les parties du récipient soient immergées dans  l'eau bouillante.

Les ustensiles doivent être secs avant d'être trempés dans l'eau bouillante.

Les couverts ainsi que les petits ustensiles, peuvent déposés dans un panier ou dans un filet dans l'eau bouillante, mais il faut faire attention qu'il n'y en ait pas beaucoup ensemble, afin que l'eau puisse arriver à recouvrir entièrement les ustensiles se trouvant dans le panier.

Il faut tremper les ustensiles lentement, et faire attention que l'eau soit toujours limpide et propre.

Tout de suite après avoir trempé les ustensiles dans l'eau bouillante, il faut les tremper dans une bassine d'eau froide (si  par mégarde, on a oublié de les tremper dans l'eau froide, on peut quand même s'en servir pour Pessa'h).

 

2) Le chauffage à blanc (liboun).

Les ustensiles qui ont été en contact direct avec le feu (ou une très grande chaleur) sans eau et sans sauce et dans lesquels il y avait du 'hametz ou un mélange contenant du 'hametz (broches), ou bien même des ustensiles qui servent à faire frire des aliments dans lesquels se trouve du 'hametz, il faut chauffer  de façon à ce qu'on puisse voir jaillir des étincelles et ensuite verser de l'eau froide dessus.

Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'attendre vingt quatre heures sans se servir des ustensiles.

Pour tous les ustensiles que ce processus risque d'endommager, il est d'usage de s'abstenir de s'en servir pour Pessa'h.

Le trempage dans de l'eau durant trois jours.

Il concerne les ustensiles dans lesquels on a entreposé du 'hametz froid pendant plus de 24 heures de suite, ou bien ceux dans lesquels on conservé du 'hametz  froid mélangé avec des produits épicés (piquants) ou salés pendant plus de 18 minutes de suite,

Il faut tout d'abord bien les nettoyer, puis les tremper entièrement dans de l'eau froide propre pendant 72 heures. Il faut obligatoirement changer l'eau toutes les 24 heures, sinon ce 'est considéré que comme un seul jour. On ne peut pas se servir d'un autre liquide que l'eau pour procéder à ce trempage.

 

Cas pratiques

Les cocottes-minute doivent être trempées dans l'eau bouillante. Il faut démonter les parties démontables du couvercle, enlever le joint de caoutchouc, bien le nettoyer avec un produit chimique, et le faire bouillir avec les parties demontables ainsi que le couvercle et les manches.

 

La bouilloire électrique qui ne sert qu'à faire bouillir de l'eau, il faut la nettoyer. Si la bouilloire a été détartrée avec de l'acide citrique, il faut la cacheriser, parce que selon certains décisionnaires les composants seraient a base de 'hamets. Si elle a été détartrée avec du vinaigre, il faut la remplir au maximum d'eau, la faire bouillir après l'avoir nettoyée minutieusement.

 

La plaque électrique du Chabbat, il faut verser sur le dessus de l'eau bouillante provenant d'une source directe (sur le feu ou électrique), après un nettoyage minutieux.

Il est d'usage de la recouvrir avec du papier aluminium car il arrive de réchauffer sur la plaque, les pains de Chabbat pendant l'année, et ce apres avoir séché  les surfaces à recouvrir.

Ceux qui ont l'habitude de se servir d'une plaque en aluminium qui recouvre le gaz durant le Chabbat, doivent la nettoyer comme la plaque électrique.

 

Le Moulin a  café (qui ne sert qu'à cela) doit être bien nettoyé et cela suffit.

 La poêle, quand c'est une poêle à frire, il faut la tremper dans de l'eau bouillante.

La poêle en téflon du genre Tefal n'est pas cachérisable pour Pessah.

Les verres et les ustensiles en verre (y compris pyrex et duralex) sont cachérisables pour les Sépharadim Il faut les nettoyer soigneusement les lqver et les rincer. Les Ashkénazim ne peuvent pas les cachériser (le verre étant assimilable à l'argile).

Néanmoins pour le pyrex et le duralex, certains décisionnaires Ashkénazes tolèrent en cas de nécessité, de les tremper trois fois dans de l'eau bouillante,  pour ceux dont on s'est servi  dans un four.

Les assiettes en métal doivent être trempées dans l'eau bouillante.

Les couverts (cuillères et fourchettes) doivent être trempés dans l'eau bouillante. Les couverts qui sont composés de deux parties distinctes sont très difficilement nettoyables et donc presque impossibles à cachériser (pour un cas de force majeure, il faut demander conseil à une autorité  rabbinique). Ceux qui n'ont servi qu'à couper de la viande ou des légumes sont cachérisables à l'eau bouillante.

Les couteaux dont le manche et la lame sont formés d'une seule partie doivent être trempés dans de l'eau bouillante.

     Les gobelets et les coupes en argent ou en métal qui servent pour boire du vin, doivent être lavés et nettoyés minutieusement.

Les tables qui ont été en contact direct avec du 'hamets doivent être nettoyées et séchées. On versera ensuite de l'eau bouillante sur toute la surface de la table. Si on craint de les endommager en y versant de l'eau bouillante, on les recouvrira d'une nappe ou d'une toile cirée. (159)

    Les tables  qui sont recouvertes toute l'année d'une nappe ou toile cirée, il suffit de  bien nettoyer la table et de mettre une nappe ou une toile cirée spéciale pour Pessa'h. (Il faudra donc deux nappes, une pour les aliments le lait, et une pour ceux à base de viande). (159)

Les éviers en céramique

1) Pour les décisionnaires ashkénazes ils ne sont pas cachérisables et pour s'en servir à Pessa'h il faut mettre dans l'évier des bassines en plastique réservées exclusivement pour Pessa'h (évidement il faut  deux bassines, une pour les ustensiles qui servent aux produits laitiers, et une autre pour les produits à base de viande).

Il est nécessaire de nettoyer les éviers tout de même. Il faut aussi verser de l'eau bouillante sur les robinets.

Il vaut mieux pour toutes difficultés, se servir des bassines en plastique et dans tous les cas,  il faut bien nettoyer les éviers.

2) Pour les décisionnaires sépharades, il fau bien les nettoyer, les sécher, et verser de l'eau bouillante ) trois fois de préférence)sur toutes les parois de l'évier.(151)

Les éviers en métal

Leur cachérisation se fait en versant de l'eau bouillante, sur toutes les parois après les avoir nettoyés avec des produits détergents appropriés et séchés.

    Les plans de travail en marbre de la cuisine peuvent être cachérisés  en versant de l'eau bouillante selon le procédé suivant. On verse de l'eau bouillante en bandes transversales en commençant depuis l'extrémité opposée de l'évier, en ayant soin de nettoyer à l'aide d'une  raclette tous les débordements, afin d'éliminer la pellicule d'eau qui pourrait se former et empêcher le contact de l'eau bouillante avec l'évier sur la partie adjacente. On agira partie par partie, en versant à la fin de l'eau bouillante sur toutes les parois de l'évier.

Il est d'usage dans certaines communautés d'adopter une attitude plus stricte en  les recouvrant systématiquement de papier épais d'aluminium après les avoir bien séchées

ATTENTION: Le marbre dit de 'Hevron ne supporte pas l'eau bouillante. Dans ce cas on lavera et nettoiera toutes les surfaces que l'on recouvrira d'aluminium après les avoir bien séchées.

Le lave-vaisselle :

Il suffit de bien le nettoyer (surtout le filtre), de ne pas s'en servir durant 24 heures, puis de le faire fonctionner à vide avec de l'eau et des détergents à une température maximale. De toute façon, même si on ne se sert pas du lave-vaisselle, il faut bien nettoyer le filtre pour qu'il ne reste pas de trace de  pain.

Le  four électrique ou au  gaz dont on s'est servi toute l'année faire des gâteaux ou griller du pain.

a) Les plaques sur lesquelles on pose les gâteaux ou le pain, ne sont pas cachériserables, le contact du feu risquant de les détériorer.  Il faut  donc utiliser des moules ou des plaques spéciaux pour Pessah.

 b) Le  four lui, doit être bien nettoyé avec un produit décapant et ne pas être utilisé pendant 24 heures consécutives.

On  allumera le four à sa plus le chaleur pendant 1 heure (la porte du four étant évidemment fermée).

Pour pouvoir utiliser le four pendant la fête, certains décisionnaires rigoureux préconisent de recouvrir l'intérieur de papier aluminium, ou bien de recouvrir entièrement l'aliment que l'on veut cuire,  avec  du papier aluminium.

Vu que la cachérisation   du four est assez compliquée, il est preférable  si possible de s'abstenir de cuire dans le four habituel et d'avoir un petit  four   spécial   pour   la   fête.

Il est recommandé  de  demander conseil à une autorité rabbinique avant de cachériser soi-même son four.

Si l'on n'a pas  l'intention de se servir du tout du four pendant la fête, il faut le nettoyer scrupuleusement pour qu'il ne reste plus de miettes de pain ou de gâteaux à l'intérieur (même collés sur la paroi du four). Il est conseillé de se  servir des produits décapants spécialement conçus pour le netttoyage des fours.

Les fours qui atteignent une chaleur de 450 degrés sont auto-nettoyables et il suffit de les chauffer à la plus grande chaleur.

Le four à micro-ondes:

1-     Il faut tout d'abord bien nettoyer les parois, la porte et les joints du four, avec de l'eau et un détergent spécial qui enlèveront toutes les saletés de l'appareil, puis le sécher.

2-        Indroduire un ustensile (casher pour Pessa'h), le remplir d'eau mélangée avec un peu de détergent et faire fonctionner le four pendant dix minutes.

3-        Laisser les parois se refroidir et les nettoyer avec  un chiffon propre.

4-        Cachériser le plat inférieur qui est en verre, de la même
façon qu'on a l'habitude de cachériser les verres (comme les pyrex).Certains pensent qu'il vaut mieux  le remplacer par un neuf.

 

Note: Certains décisionnaires rigoureux préconisent d'utiliser un four à micro-ondes reservé specialement  pour Pessa'h.

Les fours ou les rôtissoires qui ne servent qu'à griller de la viande durant l'année, il suffit de les nettoyer, de les faire fonctionner à vide à la plus grande chaleur.

Les broches qui ne servent qu'à rôtir de la viande, on peut les tremper dans l'eau bouillante et s'en servir pour Pessah.

Les cuisinières

l. La cuisinière à  gaz : chaque partie est rendue cacher différemment.

Les grilles sur lesquelles reposent les casseroles et les marmites doivent être nettoyées avec des produits décapants et être trempées dans l'eau bouillante. A  défaut, on versera de l'eau bouillante sur toutes leurs parois. (137)

Il est d'usage de les recouvrir ensuite avec du papier aluminium épais selon certains décisionnaires plus rigoureux.

La plaque de cuisson doit être bien nettoyée, et de préférence recouverte de papier aluminium, car difficilement cachérisable. (Il faudrait en effet verser dessus de l'eau bouillante, ce qui pourrait altérer les circuits électriques).

Les brûleurs doivent être bien nettoyés (il est préférable de se servir de produits décapants appropriés). Le chapeau du brûleur dans lequel il y a les trous d'échappement du gaz doit être entièrement propre, ensuite il faut le faire brûler pendant une heure (on n'a pas besoin de remplacer les brûleurs par des nouveaux).

2. La cuisinière électrique : doit être bien nettoyée, la table de cuisson doit être recouverte de papier aluminium et les plaques chauffantes doivent être allumées au maximum jusqu'au moment où un morceau de papier placé sur la plaque se consume par la chaleur. (S'il est possible de recouvrir la plaque elle-même par du papier aluminium c'est préférable!).

Le réfrigérateur, il suffit de bien le nettoyer (de même pour le congélateur) de façon à être sûr qu'il ne reste pas de miettes de 'hamets.

Les tables roulantes sur lesquelles on pose des aliments chauds: On doit verser de l'eau bouillante su chacune des étagères.

Selon les décisionnaires plus rigoureux, il est préférable de recouvrir ces étagères avec de papier aluminium si on veut y poser des plats chauds pendant la fête.

La bouilloire d'eau: Il faut la nettoyer et  la faire bouillir avec sa contenance d'eau maximale.

Le récipient d'eau utilisé le chabbat (koumkoum) : s'il n'a été utilisé pour aucun autre usage, pourra être utilisé pour Pessa'h après un nettoyage minutieux.

Si on a l'usage de déposer sur le couvercle, du pain ou tout autre aliment contenant du 'hamets,  le récipient et le couvercle doivent être trempés dans l'eau  chaude en ébullition.

Si l'appareil est électrique, il faudra le cachériser en deux temps:

1)              Remplir la quantité maximale d'eau, et le faire bouillir, et ouvrir le robinet afin de faire couler l'eau bouillante quelques instants.

2)              Faire bouillir de l'eau dans un grand récipient, y introduire le koumoum en position diagonale afin que l'eau bouillante puisse pénétrer et atteindre le niveau atteint précédemment.

3)              Il n'est pas nécessaire d'enlever la couche de calcaire qui reside au fond du koumkoum.

 

Les nappes en tissu, en soie, nylon ou térylène, doivent être lavées à la machine avec un produit spécial pour lessives.

Les nappes qui ne supportent pas l'eau chaude, il faut les nettoyer et ensuite les recouvrir avec une nappe en plastique. (Il est préférable dans tous les cas où l'on n'a pas de nappes spéciales pour Pessah, de recouvrir les nappes qu'on a nettoyées, avec des nappes en plastique même transparentes).

Les sucriers, salières, pots a épices : il suffit de bien les nettoyer et on peut s'en servir pour Pessah.

Les prothèses dentaires amovibles : il faut bien les nettoyer, ensuite verser dessus de l'eau bouillante.

 

NOTE IMPORTANTE

NE PAS OUBLIER DE VERIFIER LES POUBELLES, LES ASPIRATEURS, LES BIRKONIM, LES LIVRES D'USAGE TOUTE L'ANNEE.

 

PESSA'H CACHER VESSAMEYA'H

5 comments

  1. emmanuel   •  

    Kol akavod !!

  2. janine   •  

    c’est simplissime

  3. TEDGHI Jacqueline   •  

    kol hakavod c est tres bien fait c est assez complet je vais essayer bli neder a le transmettre a la famille et amis

  4. BABETH   •  

    super mais toujours rien concernant les plaques a induction

    • Zini   •  

      1. Kol Hakavod au Rav Amsellem pour l’excellente présentation de sa rubrique.
      Que la mémoire de son Pere Hatsaddik Zatsa »L soit une source de bénédictions pour tous ses descendants et élèves qui l’ont aimé et respecté.

      2. Pour les plaques à induction, les conditions d’utilisation sont très problématiques, que ce soit pour Chabbath ou pour Yom Tov…. Indépendamment du problème de cacherisation.
      Une personne pieuse respectant Chabbath, Yom Tov et Cacherouth doit éviter absolument d’utiliser cette originalité comme méthode de cuisson.
      Néanmoins, en semaine ou pendant ´Hol hamoed (ce qui exclut Chabbath et Yom Tov), il est évidemment possible d’utiliser ce mode de cuisson.
      Pour les plaques à induction, il faut bien les nettoyer avec le produit approprié, attendre 24:00 puis arroser d’eau bouillante. Ensuite, recouvrir la plaque avec une « feuille multicuisson » ou un « disque relais » en aluminium et inox, afin qu’il y ait toujours un écran entre la plaque et la casserole.
      Toutes ces précisions pour répondre respectueusement à votre question, mais vous aurez compris que ce mode de cuisson demeure compliqué et déconseillé.
      Une plata de Chabbath sera nettement plus fonctionnelle et efficace (à condition toutefois d’avoir tout cuisiné avant la fête et bien sûr, d’avoir cacherisé sa plata).

      Pessa’h cacher vessaméa’h à vous ainsi qu’à tout le Klal Israël.

      Chavoua’ Tov,
      Rav Shélomo Zini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>