Imprimer cet article Imprimer cet article

LES PRINCIPES DE MAÏMONIDE – Le premier Principe

13principes

Temps estimé pour la lecture de cet article : 3 min

Les fondements de la foi juive

Je crois d 'une foi parfaite que D.ieu est le Créateur et le Maître de toutes choses. Lui seul a fait, fait et fera toutes choses.

Yigdal

Que soit exalté et glorifié le D.ieu Vivant. Il est, et Son Existence n’a ni temps ni limite.

Commentaire sur la Michna :

Le premier Principe porte sur la croyance en l’existence de D.IEU. Il existe un Etre, parfait au possible, qui est la cause ultime de toute existence. Toute existence dépend de Lui et émane de Lui. Il est inconcevable qu’Il puisse ne pas exister. S’il n’existait pas, tout le reste cesserait également d’exister et rien ne resterait.

S'il n'existait pas d’autre existence, cela n’abolirait et ne diminuerait en aucune manière Son Existence. D.ieu seul se suffit totalement à Lui-même. L’unité et le pouvoir n’appartiennent qu’à Lui. Il possède en Lui-même tout qu’il lui faut et n’a besoin d’absolument rien d’autre.

Toute autre créature, par contre, qu'elle soit ange, étoile, ou toute créature, qui leur est associée d'en haut ou d'en bas, dépend de Lui pour son existence même.

La Torah nous enseigne ce premier Principe dans le premier des Dix Commandements : “Je suis l’Eternel ton D.ieu (Exode 20,2).”

CODE, Fondements de la Torah - (YAD, Yéssodé haTorah)

Le pilier, le fondement ultime de la sagesse, c’est de se faire une idée précise qu’il existe un Etre premier qui a fait exister tout le reste. L’existence de tout le reste - dans le ciel et sur la terre - n’est que le résultat de la réalité de Sa propre existence.

Si l’on pouvait concevoir qu’Il n’existe pas, rien d’autre alors n’existerait non plus.

Si, par contre, on pouvait concevoir que rien d’autre n’existe, Il n’en continuerait pas moins d’exister seul. Il ne cesserait pas d’exister le reste ayant cessé ; car toutes choses dépendent de Lui, mais Lui ne dépend pas d’elles. C’est pourquoi rien n’est aussi réel que Lui.

Aussi le prophète a-t-il dit : “Hachem, D.ieu, est réel (Jérémie 10,10).” Lui seul est réel. Rien d’autre n’a de réalité au sens où II la possède. La Torah dit de même : « Hachem seul est D.ieu, il n’en est point d’autre » (Deutéronome 4,35). « Rien d’autre ne partage Sa réalité ultime ».

Cet Etre est D.ieu du monde, Seigneur de toute la terre... Son pouvoir n’a ni fin ni limite.

Savoir cela constitue l’un des commandements de la Torah, qui nous a ordonné : « Je suis l’Eternel ton Dieu » (Exode 20, 2).

Code, Repentance - (Yad, Téchouva)

Cinq catégories de personnes font partie des mécréants: Celui qui dit qu’il n’y a pas de D.ieu et que le monde n’a pas de Maître ...

(extrait des Principes de Maïmonide du Rav Aryeh Kaplan zatsal)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>