Imprimer cet article Imprimer cet article

PARACHAT VAYIGACH 5776: LE LOUP ET L’AGNEAU

loup

Temps estimé pour la lecture de cet article : 3 min

Joseph envoya Judah devant lui, vers Joseph, pour lui montrer l'entrée de Goshen et ils arrivèrent au pays de Goshen (Genèse 46, 28)

Cette rencontre entre les deux frères, Joseph et Judah est mise en parallèle par le Midrach : Il est écrit : « Le loup et l'agneau paîtront côte à côte et le lion, comme le bétail, consommera de la paille. » Vois, nous dit le Midrach : Tout ce que le Saint Béni soit-Il frappe dans ce monde-ci, Il le guérit dans le monde futur. Le loup désigne Benjamin, et l'agneau fait allusion aux autres tribus. Le lion représente Judah et le bœuf, Joseph.

Ce Midrach, dont il est difficile de saisir le sens au premier abord, est expliqué par le Chem miChemouel.

Avant le déluge, le monde, Création du Tout-Puissant, vivait dans une harmonie totale : malgré leur diversité, les animaux se côtoyaient tous les jours sans songer à se faire le moindre mal. Le déluge, conséquence de la perversité irréversible des hommes, ne fut pas, disent nos Sages, une catastrophe qui engloutit seulement l'humanité. Lors du Déluge, la nature elle-même fut punie : la terre perdit sa fertilité, les saisons remplacèrent le printemps éternel (voir le commentaire de Sforno) et les animaux allaient désormais s'entre-dévorer.

Les commentateurs demandent pour quelle raison et de quelle façon la nature a-t-elle subi une sanction ? L'homme étant la seule créature dotée de libre-arbitre, lui seul avait la possibilité de choisir entre le bien et le mal ; lui seul aurait donc dû être puni.

Mais l'homme est bien plus qu'un être libre par excellence, il est le point central de la Création. « C'est pour moi que le monde a été créé ! » doit-il s'écrier, disent nos Sages. Il doit réaliser qu'il est responsable du monde entier.

C'est précisément pour cette raison que le Saint Béni soit-Il met l'homme face aux imperfections qu'il a causées dans l'Univers. L'être humain devra prendre conscience que la cruauté, la violence et la guerre dont il est quotidiennement le spectateur, témoignent de façon évidente du fait qu'il n'a pas rempli son rôle et n'a pas assumé ses responsabilité dans ce monde

Lorsque arriveront les temps messianiques, les temps où « Judah. aura retrouvé Joseph » et que l'homme, pleinement conscient de ses devoirs, aura atteint le niveau moral que le Créateur lui a assigné, les imperfections, désormais sans objet, disparaîtront. Alors « le loup et l'agneau paîtront côte à côte et le lion, comme le bétail, consommera de la paille. »

(adapté à partir de Imré Cohen)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>